Pour moi ce serait un rêve

Ma passion pour les voitures a commencé quand j’avais quatorze ans. Avant mes quatorze ans, j’aimais les voitures, mais je pensais ce qu’un enfant pourrait penser. Je n’aimais que les voitures très rapides et très chères. C’est ce que penseraient la plupart des enfants, mais après avoir eu quatorze ans, j’ai conduit pour la première fois, et là a changé ma perspective de vie. J’ai commencé à découvrir des voitures de tous les pays, de marques allemandes, espagnoles et américaines qui étaient les plus importantes, mais jamais je ne m’intéressais aux voitures françaises.

Et j’ai commencé à regarder des films comme Fast and Furious et Need for Speed et c’est là que je suis tombé amoureux des voitures japonaises et américaines, qui pour moi sont les meilleures du monde. Il y a des voitures historiques comme la Nissan R34 ou la Supra 2JZ. Pour moi ce serait un rêve d’avoir l’un de celles-ci, et je l’espère.

Et aujourd’hui, je connais beaucoup de voitures, beaucoup de mécanique, je connais beaucoup de modèles, japonais, européens et américains. Et je sais que ce que je pensais enfant a changé, parce que maintenant je ne veux pas d’une Ferrari. Je veux qu’une voiture puisse modifier et créer un lien entre vous et la voiture, car pour moi, une voiture n’est pas seulement un outil pour voyager.

Et maintenant, je suis dans un moment de ma vie où j’espère que, dans peu de temps, j’aurai une voiture. Je suis très excité. C’est l’une des seules choses qui me détend et me fait du bien quand j’ai de mauvais jours. Pour moi, c’est l’une des choses les plus importantes au monde.

Oussama

Texte écrit entre les 18 et 25 novembre (pendant les deux premières séances de l’atelier) avec la classe UPE2A.

Laisser un commentaire