Monoprix Pyrénées

Le supermarché me fait penser qu’il y a beaucoup de choses et de personnes. Voir comment ils achètent des choses utiles pour leur maison et leur nourriture.

Voir comment les gens entrent et sortent des lieux. Comment chaque jour apporte de nouvelles choses et produits à l’usage des gens. Il y a beaucoup de choses à acheter, comme des bonbons.

Il y avait une femme en colère parce qu’elle n’a pas avancé dans la ligne rapidement pour payer, car elle était impatiente. Pourquoi ? Car elle devait faire de la nourriture pour sa famille qui revenait d’un voyage.

Natalia
(photo de Cheikh-Tourad)

Texte écrit entre les 18 et 25 novembre (pendant les deux premières séances de l’atelier) avec la classe UPE2A.

Laisser un commentaire