Ma réussite

Il est 15h30. Je viens d’atterrir à Nouakchott, Mauritanie, avec mes collègues. Nous sommes accueillis par un personnel qui nous amène à l’hôtel. On se repose. Une douche, on se change, puis le devoir nous appelle.

Le lendemain matin, nous allons au chantier qu’on est venus voir. On doit construire une maison de trois étages, à l’américaine. Moi, je dessine le plan. Au rez-de-chaussée, il y aura le salon, une cuisine à l’américaine, un petit hall, une douche ; au premier, il y aura deux chambres et une salle de bains ; au deuxième, une salle de sport, de cinéma et une cuisine ; et enfin au troisième, deux dressings et une chambre.

Le soir, nous allons manger dans un resto qui s’appelle Hotana, il est au bord de la mer. On a pris des burgers, des pizzas. On apprend à plus se connaître. À un moment, on discute, et je dis : « Je me souviens quand je suis venue en vacances ici. J’étais allée à la plage avec mes cousines, et l’une d’elles m’a noyée. J’ai commencé à tousser, à pleurer. Elles se moquaient. Je ne leur ai pas parlé pendant deux jours. »


Écrit par un·e élève de la classe de Seconde C (Adama, Anfal, Ephrem, Fatou, Fatoumata, Islem, Joris, Kadiatou, Karamoko, Mohamed, Nelly, Océane, Olivia, Ridzo, Sidi-Mohammed, Sofiane, Yamina, Yousra, Zoé) pendant les ateliers du 23 novembre, 30 novembre et 7 décembre 2020, à partir du thème : « À nous deux maintenant ! »

Laisser un commentaire