Ma fameuse vie en Suisse

« À nous deux maintenant » : voilà les premiers mots que je me suis dit en sortant du train à Genève. J’étais excité à l’idée de retrouver mon cousin et de visiter la ville. Carrément, je parlais à des inconnus ! Je leur posais des questions pour savoir s’ils connaissaient Genève.

La ville était originale, dans mes pensées. J’étais jeune et je rêvais de rejoindre mon cousin à Genève. Tous les jours, je me demandais quel temps il faisait là-bas, qui étaient les gens qu’Alec fréquentait, quel était son passe-temps, son quotidien. Chaque été, je suppliais mes parents de passer mes vacances à Genève. Ce rêve devait devenir réalité.

Aujourd’hui, je suis à la gare de Genève-Cornavin. J’attends ma tante et mon cousin pour rentrer chez eux. Je suis si excité de les revoir, mon rêve est enfin accompli… Il est temps maintenant de créer un nouveau rêve.

Je me promène dans les rues de Genève avec Alec. Il me parle de ses rêves. « Plus tard, je deviendrai un grand athlète. Je voudrais participer aux Jeux olympiques », me dit-il. Pour cela, il s’entraîne dur, et tous les matins. Plus tard, il m’offrira des places pour regarder ses courses lors de la finale des Jeux olympiques.


Écrit par un·e élève de la classe de Seconde C (Adama, Anfal, Ephrem, Fatou, Fatoumata, Islem, Joris, Kadiatou, Karamoko, Mohamed, Nelly, Océane, Olivia, Ridzo, Sidi-Mohammed, Sofiane, Yamina, Yousra, Zoé) pendant les ateliers du 23 novembre, 30 novembre et 7 décembre 2020, à partir du thème : « À nous deux maintenant ! »

Laisser un commentaire