Le pirate qui aimait tuer les pirates

À nous deux maintenant, navire qui vaut cent millions d’euros ! Avec toi, je ferai le tour du monde. On naviguera sur tous les océans (Atlantique, Pacifique, Indien…). En tout premier, nous irons en Inde, puis nous partirons en Espagne, à Barcelone, pour récupérer mon fils de huit ans qui travaille déjà. Puis, nous irons nous installer à Dubai, où habitent ma mère et mon père.

Notre navire, nous l’avons acheté au marché noir en Chine, où j’ai retrouvé mon frère de sang Jackie Chan qui m’a offert des armes et des grenades en cadeau pour l’achat de mon navire. Après cet achat, nous sommes allés directement à la guerre en Côte d’Ivoire, où j’ai rencontré mon plus grand fan Didier Drogba, qui a joué à Chelsea en Premier League où ont joué les plus grandes stars du football comme Mimicalo, Jdabizarie et Camadéorie. Moi, je m’appelle Darimisikara Mohadi, trente-huit ans, la personne qui a le prénom le plus long du monde. Je suis sur ce bateau pour tuer tous les beaux parleurs qui se prennent pour des pirates. J’en tue au moins quatre mille par an. Bon, j’exagère un peu. Je suis plus connu pour mes folies d’achats : plusieurs millions par jour !

J’ai abandonné mon fils à l’âge de deux ans, car il faisait déjà un mètre soixante. Très grand pour son âge. J’ai dû l’abandonner, car il ne rentrait plus dans l’bateau. Aujourd’hui, il doit mesurer sept mètres, j’ai réussi à avoir des informations sur lui grâce à sa taille (ha ha ha ha).

Après neuf mois de navigation, me voici en Espagne : à nous deux maintenant ! Quand je suis arrivé à destination, je suis allé parler à mes anciens amis, qui élevaient mon fils. Je leur ai demandé où il était, ils m’ont répondu qu’il travaillait. Je me suis précipité vers son lieu de travail. J’ai été choqué : je l’ai vu, il mesurait neuf mètres. Dès que je lui ai dit que j’étais son père, il ne m’a pas cru, car moi je mesure un mètre cinquante-cinq. Ha ha ha ha.


Écrit par un·e élève de la classe de Seconde C (Adama, Anfal, Ephrem, Fatou, Fatoumata, Islem, Joris, Kadiatou, Karamoko, Mohamed, Nelly, Océane, Olivia, Ridzo, Sidi-Mohammed, Sofiane, Yamina, Yousra, Zoé) pendant les ateliers du 23 novembre, 30 novembre et 7 décembre 2020, à partir du thème : « À nous deux maintenant ! »

Laisser un commentaire