Le fameux miroir de Marcel

Quand je marche dans la rue, il y a comme une lumière sublime qui tombe sur moi. J’ai l’impression d’être une célébrité. On me demande souvent comment je fais pour attirer autant de femmes, et comment il se fait que je sois si beau. Voulez-vous savoir mon secret ? C’est trop simple. Je me regarde chaque matin dans mon miroir pendant quinze secondes en récitant quelques mots en grec : « Donne-moi ce pouvoir magique que tu me donnes depuis ma naissance, miroir miroir, je te serai toujours redevable. »

En me levant ce matin, je m’en vais m’admirer dans le miroir comme chaque jour et je m’aperçois que je n’ai plus les mêmes traits. Je me mets à hurler tellement fort que le miroir se casse en mille morceaux. Je touche mon visage et j’ai l’impression que mes joues tombent, que mes yeux sont remplis de grands cernes.

Fatou


Texte écrit pendant les ateliers des 4, 11 et 18 janvier 2021 avec la classe de Seconde C, sur le thème « de l’autre côté », après lecture du début du Passe-muraille de Marcel Aymé et d’un extrait du Grand Meaulnes d’Alain-Fournier.

Laisser un commentaire