L’ascenseur émotionnel

Je suis plutôt une fille timide et réservée. J’ai peur de franchir un cap pour me rebeller. Je n’aime pas quand on me parle mal, car je me vexe trop vite. Il faut que j’affronte cette peur et cette timidité : à nous deux maintenant !

Je me lance enfin en tant que rebelle, du ciel jusqu’à la terre, grâce à ce saut en parachute. Il m’aura fallu des mois et des mois pour prendre cette décision. Je l’ai enfin prise.

Au moment de sauter, la peur m’envahit. Je suis en pleurs, mais convaincue de ce que je vais faire. Le moment est venu, je saute. Un mélange de peur, d’angoisse et de bonheur.

Une fois le saut fini, je suis soulagée : le bonheur et la fierté apparaissent dans mon cœur. Ça y est, je ne suis plus comme avant. Je renonce à l’ancienne « moi ». Je me rends compte que je n’étais pas la vraie « moi » : amusante, heureuse, drôle. En tout cas, que je n’étais plus cette fille-là. Un jour, je me réveille et je ne sais pas ce qui se passe dans ma tête, mais je me dis que la vie est un monde éphémère. Pourquoi vouloir se cacher derrière un faux visage ?


Écrit par un·e élève de la classe de Seconde C (Adama, Anfal, Ephrem, Fatou, Fatoumata, Islem, Joris, Kadiatou, Karamoko, Mohamed, Nelly, Océane, Olivia, Ridzo, Sidi-Mohammed, Sofiane, Yamina, Yousra, Zoé) pendant les ateliers du 23 novembre, 30 novembre et 7 décembre 2020, à partir du thème : « À nous deux maintenant ! »

2 réflexions sur « L’ascenseur émotionnel »

Laisser un commentaire