La face cachée de l’Élysée

De l’autre côté du mur, à l’intérieur de l’Élysée, je suppose qu’il y a des fleurs à des milliers d’euros, avec de l’or partout, du sol au plafond. Des toilettes hyper high-tech connectées avec un téléphone. Je pense que la cuisine de là-bas doit être incroyable. Dans ma tête, je vois de grands couloirs de trente mètres, avec des tableaux à chaque mètre. Il doit y avoir des tonnes de personnes pour entretenir ce lieu d’exception. J’imagine que, pendant le confinement, c’était la fête tous les soirs, et de l’alcool à gogo, et je suis sûr que Macron sait danser et qu’il a zouké avec Brigitte. En tout cas, ce que je sais c’est que la sécurité là-bas, ça blague pas, avec des snipers sur le toit comme dans Call of Duty. Et des gardes du corps musclés au maximum. De ce que je sais, cette vie-là n’est pas faite pour moi.

Mohamed


Texte écrit pendant les ateliers des 4, 11 et 18 janvier 2021 avec la classe de Seconde C, sur le thème « de l’autre côté », après lecture du début du Passe-muraille de Marcel Aymé et d’un extrait du Grand Meaulnes d’Alain-Fournier.

Laisser un commentaire