La cave mystérieuse

Je suis allée dans la cave de l’école pour explorer un peu ce que cette cave cachait. Nous étions quatre personnes à descendre dans cette sombre et effrayante cave, mais il était interdit d’y pénétrer. Il y avait des jours où la porte de cette cave était ouverte. Quand on avait terminé de manger, on sortait de la cantine par une porte qui nous emmenait directement à la cour, mais sur notre droite il y avait une porte de la cave. Si on continuait tout droit, il y avait les escaliers qui nous menaient jusqu’à la cour, donc on a choisi de se faufiler dans la cave.

Quand je me suis faufilée dans la cave, je me suis pris un coup de table. Ça m’a fait très mal, car dans l’entrée de la cave, sur les deux côtés, il y avait des tables qui étaient empilées les unes sur les autres. Nous avons apporté des lampes, car dans la cave il faisait sombre. On a allumé les lampes, puis on a avancé tout doucement et on est arrivées dans un long couloir qui était sombre aussi. En face de nous, il y avait un mur. Il y avait quelques mots inscrits dessus. Il y avait écrit : « Bienvenue dans le monde magique. » Après avoir lu, on a repéré deux chemins sur la gauche. C’était un long couloir sombre, très sombre. De l’autre côté, à droite, tout au bout, on pouvait apercevoir de la lumière. Toutes ensemble, on a décidé d’aller vers le chemin de droite. On a traversé le long couloir du côté droit. Soudain, on a aperçu une porte mystérieuse. Il y avait un cadenas au niveau de la serrure. Soudain, la porte se mit à claquer comme si quelque chose allait sortir, mais il faisait trop sombre dans la porte, je ne voyais rien. Une fois arrivées dans la lumière, on voyait des jouets et il y avait des escaliers qui menaient jusqu’à la maternelle, mais il n’y avait rien d’intéressant là. On est revenues où les deux chemins se séparaient : on avait enfin décidé d’aller dans le couloir sombre, sans aucune lumière. On s’enfonçait de plus en plus, et les murs sont devenus beaucoup plus étroits, puis on a enfin atteint une salle où il y avait plein de vieilles choses. De vieilles chaussures qui dataient de 1950, une vieille roue d’une bicyclette, des vieux vêtements, etc.

Soudain, l’une d’entre nous a vu quelque chose dans l’ombre. Elle a commencé à courir vers la porte de la cave. Tout le monde l’a suivie, sauf moi. Je suis restée. Mais, pour explorer, il n’y avait plus personne. Peut-être que je reviendrai un jour explorer cette cave mystérieuse.

Emeline

Laisser un commentaire