Ces trois jours

Dans une semaine, les vendeurs. Ils ont écrit qu’une tournée commencerait dans cinq jours. Et cela durera trois jours. Nous nous sommes préparés parce que, pour nous, c’est quelque chose d’intéressant, quelque chose de nouveau. Après une semaine, nous étions prêts à partir.

Quand je suis arrivé au lieu de rendez-vous, j’ai vu des mecs, ils étaient plus âgés et ils savaient mieux ce qui allait se passer. Là où la réunion a eu lieu, c’était très bien, car il n’y avait pas de routes et personne pour vous dire de ne pas y aller, etc. Pendant que les parents, ils s’amusaient, nous étions en compétition.

Il n’y avait jamais rien près de ma maison. J’étais solitaire. C’est juste que je n’avais pas d’amis, mais j’avais une moto. Quand j’ai commencé les répétitions, cela ne pouvait pas être sans quelque chose de mauvais. J’avais des ecchymoses et, même maintenant, quand je les regarde, je me souviens de ces trois jours.

Evelin

Texte écrit entre les 18 et 25 novembre (pendant les deux premières séances de l’atelier) avec la classe UPE2A.

Laisser un commentaire