Ailleurs

Une rue comme une autre
dans un arrondissement indéterminé
peut-être dans le seizième
soudain
au moment où l’on s’y attendait le moins
on voit au bas de la falaise
un port
sur le bord
de la mer
on peut hésiter entre Le Havre et Yport
les vagues dorment
des bateaux immobiles mais absents
figurent dans ce paysage lactescent
on croirait un site touristique
légèrement poncé
puis on continue son chemin
et l’on gagne par la rue Férou
la place Saint-Sulpice

Raymond Queneau, Courir les rues (1967)